Plongée niveau 1 : Comment l’obtenir ? Compétences et pré-requis

Plongée niveau 1 : Comment l’obtenir ? Compétences et pré-requis

Le brevet de plongeur niveau 1 (N1) est le premier niveau de plongée français qui permet d’obtenir un brevet certifiant aux aptitudes suivantes :

  • Plongeur niveau 1 (capacité de plongée encadrée jusqu’à 20 m à l’air, Cmas P1*) ;
  • Plongeur encadré 12 m (aptitude PE-12) ;
  • Plongeur autonome 12 m (aptitude PA-12) ;
  • Compréhension et utilisation du nitrox (mélange d’air suroxygéné) ;
  • Connaissance du monde subaquatique (identification des espèces, protection).

Contrairement au baptême de plongée, pour passer le niveau 1 de plongée, il faut avoir au moins 14 ans et savoir nager en toute autonomie. Il faut également présenter un certificat médical d’aptitude à la pratique de la plongée de moins de 6 mois lors du passage du niveau de votre examen à la plongée niveau 1. 

La formation s’articule généralement sur une semaine en milieu naturel ou en fosse de plongée. Pour valider l’ensemble des modules, il faut réaliser entre sept et neuf plongées sous marine.

À l’issue de la formation, le plongeur niveau 1 peut pratiquer la plongée en scaphandre en exploration dans la zone de 0 à 20 mètres au sein d’une palanquée (groupe de plongeurs) encadrée par un moniteur guide de niveau 4.

Niveau 1 plongée – Caractéristiques

La formation de plongée niveau 1 propose d’acquérir des compétences développées autour deux axes principaux.

Théorie :

Un brevet de plongée ne résulte pas uniquement dans la validation de compétences en milieu aquatique. Il est aussi constitué de connaissances sur la vie subaquatique dans le but d’encourager les futurs plongeurs à respecter le monde marin si fragile mais aussi à renforcer la sécurité lors des diverses sorties de plongées.

Pour cela, le moniteur va tout d’abord insister sur :

  • Les connaissances et la pratique du langage des signes de la plongée pour communiquer au sein d’une palanquée ;
  • Se familiariser avec l’équipement et l’entretien du matériel de plongée ;
  • Savoir gérer son scaphandre, régler son gilet de stabilisation et dégriffer son habillement en toute autonomie ;
  • Nettoyer, décontaminer et ranger le matériel utilisé ;
  • Notions d’apnée ;
  • Test de connaissances sur la vie subaquatique et notions sur les écosystèmes (préservation des algues et plantes sous-marines).
  • Avoir conscience des accidents de plongée et connaître les procédures de désaturation ;
  • Savoir réagir aux situations usuelles (panne d’air d’un coéquipier, douleur aux oreilles ou aux sinus, froid, perte de la palanquée, etc.)
  • La réglementation aquatique et l’environnement sous-marin.

Pratique :

La deuxième partie de la formation est consacrée à la mise en activité des informations en milieu marin.

  • S’équiper et s’habiller pour effectuer une sortie plongée ;
  • Se mettre à l’eau (échelle, saut droit, bascule arrière) et s’immerger par la technique du phoque, de la coulée expiratoire ou du canard ;
  • Se déplacer sur des distances courtes en apnée inspiratoire et expiratoire ;
  • Approfondissement des techniques de palmage et se maintenir en surface (palmage de sustentation) ;
  • Apprendre la flottabilité en toute profondeur et trouver son équilibre dans l’eau (Respiration, utilisation d’une ceinture de lestes…) ;
  • Maîtriser la ventilation et surveiller sa consommation d’air (utilisation du manomètre) ; 
  • Contrôler votre ventilation, retirer et remettre votre détendeur sous l’eau ;
  • Vider son masque entièrement tout en restant sous l’eau, dans des situations diverses et sans stress ;
  • Enlever et remettre sa ceinture de poids sous l’eau ;
  • Nager avec scaphandre (capelé) ou sans scaphandre (à l’aide de l’ensemble palmes-masque-tuba) afin de rejoindre un site de plongée ou un bateau ;
  • Revenir en surface en toute sécurité (maîtrise de la vitesse de remontée, stabilisation au palier) ;
  • Respecter une vitesse de remontée lente pour prévenir les risques liés à l’activité (flux sanguin, bourdonnement des oreilles…)

Cette formation et l’évaluation des compétences s’effectuent par un moniteur E1 minimum.

Plongée niveau  1 – Pré-requis au cours de la formation

La  plongée est un sport où rien n’est laissé au hasard pour la sécurité et le plaisir des candidats, des intervenants et pour le milieu dans lequel ils évoluent.

Pour valider le brevet 1 de plongée en France et avoir la certification de plongeur encadré 12 m (PE-12), plongeur encadré 20 m (PE-20) et plongeur autonome 12 m (PA-12) il faut savoir faire preuve des compétences suivantes :

  • Connaître l’équipement complet du plongeur
  • La combinaison de plongée : Pourquoi l’utiliser ? Justifier les différents types de combinaison, le froid et l’usage des gants.
  • Le tuba : Renseigner les différents types de tubas, saisi de l’embout et son système de fixation
  • Le masque : Adaptation au visage et savoir mettre et régler son masque.
  • Les palmes : Savoir les mettre et quelles palmes choisir ? Justifier son choix entre des chaussantes ou des réglables. 
  • Gréer un scaphandre dans son intégralité en prenant en compte la bouteille de plongée, la fixation du gilet, les rôles du gilet, le montage du détendeur, le branchement du direct-system, l’ouverture de la bouteille et contrôle de la pression
  • La mise à l’eau en bascule arrière, saut droit et partir du bord de plage
  • Savoir gérer sa flottabilité. Mise en exergue des différents exercices pratiques

Compétences pratique à acquérir lors du niveau 1 plongée

  • Se déplacer avec le palmage : Palmage de sustentation (ou vertical), costal, ventral, et dorsal.
  • S’immerger par « Coulée expiratoire »,par « immersion en phoque », ou en canard
  • Prévention des barotraumatismes et gestion de la pression au travers des méthodes d’équilibrage (oreilles, dents, sinus, poumons…)
  • Savoir respirer avec un tuba et avec un détendeur. Le retirer et le remettre aisément sous l’eau.
  • Vérifier la quantité d’air disponible dans sa bouteille de plongée et demander et recevoir de l’air pour éviter de s’essouffler. 
  • Prouver une vision claire dans le masque désobstrué de buée et savoir faire face à une entrée d’eau dans le masque (vidage de masque).
  • Compréhension de la façon dont il faut se comporter en palanquée, règles de conduite et notion de binôme (partenaire).
  • Remonter lentement et stabiliser la phase de décompression en respectant les paliers (ordinateurs et tables de plongée).
  • Sortir de l’eau, remonter sur une embarcation, à l’échelle et se déséquiper.

Obtention du niveau 1 plongée

Pour obtenir le niveau 1 de plongée sous-marine, il n’y a aucune obligation de faire un baptême de plongée. Toutefois, il est vivement recommandé pour savoir si cela vous plait avant de s’engager sur une semaine d’apprentissage intensive.

Au bout de cette semaine de formation au niveau 1, vous serez examiné pour valider ou non vos aptitudes au brevet certifiant.

Le test final de plongeur niveau 1 décerne une qualification de plongeur encadré à 20 m

avec une certaine autonomie et responsabilité.

Il doit être à même de justifier d’un matériel indispensable et de notions d’orientation sous-marine. 

En outre, le candidat doit savoir maîtriser son autonomie en air et montrer son perfectionnement du palmage et son équilibre de flottabilité.

Le dernier point est régie par sa capacité à communiquer avec une palanquée, veiller à la sécurité et à l’assistance et à utiliser un parachute de palier.

Le brevet niveau 1 est délivré, au niveau d’un club associatif (ou d’une structure commerciale agréée FFESSM), soit par le président du club (ou le responsable de la SCA), soit par un moniteur E3 minimum (MF1).

Si vous obtenez les points requis au cours des septs plongées minimum demandées, vous serez autorisé(e) à plonger entre 0 et 12 ou 20 m (aptitudes PE-12 ou PE-20) accompagné(e) par un guide de palanquée, en France et dans le monde entier.

Niveau 1 plongée et plus si affinités…

Si ce niveau 1 vous a donné l’envie d’approfondir toujours plus votre intérêt pour ce sport, vous pouvez tout à fait poursuivre votre brevet avec des formations complémentaires.

  • Le suivi de cours PA-12 peuvent vous permettre de plonger en autonomie jusqu’à 12 mètres maximum (c’est-à-dire sans être encadré par un guide de palanquée), à condition d’être majeur, de plonger en binôme (avec un plongeur de niveau minimum PA-12 lui aussi) et en présence d’un directeur de plongée.
  • Le suivi d’une formation spécifique sur les appareils respiratoires en plongée pourra vous permettre d’obtenir la qualification de “plongeur nitrox”.
  • Enfin, il est vivement conseillé de continuer votre cursus par la formation au brevet de plongée niveau 2 et de s’y présenter comme candidat.

À vous le plaisir de partir observer les espèces sous-marines les plus variées dans leur environnement !