Plongée niveau 2 : Comment l’obtenir ? Connaissances requises pour une totale autonomie

Plongée niveau 2 : Comment l’obtenir ? Connaissances requises pour une totale autonomie

Le brevet de plongeur niveau 2 (N2) est le deuxième niveau de plongée français.

Sa pratique peut être travaillée en fasse en cours de formation mais les compétences finales doivent être obtenues en milieu naturel exclusivement. En outre, pour passer le niveau 2 de plongée, il faudra obligatoirement justifier d’un niveau 1 et une action d’intervention sur un plongeur en difficulté doit être validée en fin de formation.

Les compétences attendues du plongeur niveau 2 doivent d’une part lui permettre d’évoluer en autonomie dans l’espace médian (de 0 à 20 mètres de profondeur) et d’autre part, les compétences attendues doivent lui permettre d’évoluer dans l’espace lointain (de 0 à 40 mètres de profondeur) en toute sécurité.

Niveau 2 plongée – Caractéristiques

La formation de plongeur niveau 2 exige la bonne pratique des niveaux déjà acquis lors de l’obtention du niveau 1 avec des approfondissement bien plus avancé sur des connaissances théoriques :

  • Le matériel et le choix des équipements ;
  • L’activité physique (calcul de consommation, de flottabilité, les procédures de désaturation) ;
  • La réglementation de l’environnement sous-marin ;
  • Les accidents de plongée.

Et des activités pratiques directement en mer :

  • La planification de la plongée (notamment : désaturation, consommation) ;
  • La connaissance de l’orientation (avec ou sans instruments de type compas) et en faisant preuve de logique lors de l’absence de points de repère pour déterminer un cap, le suivre sans dévier, évaluer une distance…) ;
  • Être capable de nager avec scaphandre (capelé) ou sans scaphandre (à l’aide de l’ensemble palmes-masque-tuba) sur des distances prédéfinies ;
  • Stabiliser sa flottabilité dans la zone des 40 mètres et savoir y maîtriser sa ventilation ;
  • Savoir porter assistance à un plongeur en difficulté (remontée de 20 mètres à vitesse contrôlée) ;
  • Intervenir en relais sur un plongeur en difficulté dans la zone des 40 mètres.

Plongée niveau  2 – Pré-requis au cours de la formation

En France, la formation de plongée niveau 2 propose de renforcer des compétences déjà acquises en les renforçant sur des techniques plus avancées et une responsabilité plus engagée.

  • Perfectionnement des techniques de niveau 1 pour apprendre à plonger en autonomie à 20 m avec des notions de palanquée et d’autonomie, et un équipement individuel obligatoire pour la fixation du matériel.
  • Maîtriser l’ensemble des notions et exercices de flottabilité  avec des poids réels (lestes, bouteilles) influençant la flottabilité et  comprendre la poussée d’Archimède.
  • Gérer sa consommation d’air en autonomie sur la profondeur en effectuant des calculs en fonction des réserves d’air et de la consommation du plongeur (Loi de Boyle-Mariotte).
  • Savoir utiliser un parachute de palier et le déployer en surface.
  • Découverte avancée de l’apnée ou plongée libre et acquisition des performances dans la discipline afin de prévenir tout risque de cessation d’usage du matériel.

De plus, cette formation à la plongée sous-marine appuie toujours plus sur les conditions de sécurité pour évoluer dans le milieu subaquatique en toute quiétude. Pour cela, le candidat doit savoir :

  • Sensibilisation au risque de noyade, causes, mécanismes de survie et conduite à tenir.
  • Communiquer et assister un équipier en profondeur en utilisant les signes de plongée pour rassurer.
  • Prévenir des barotraumatismes dû aux variations de pression sur les sinus, les dents, les oreilles (le plus fréquent, souvent bénin). Mais aussi savoir recourir à une surpression pulmonaire (très grave, fort heureusement facile à éviter)

Compétences pratique à acquérir lors du niveau 2 plongée

La  plongée est un sport où rien n’est laissé au hasard pour la sécurité et le plaisir des candidats, des intervenants et pour le milieu dans lequel ils évoluent.

Pour valider le brevet 2 de plongée en France et avoir la certification de plongeur autonome 20 m (PA-20) et de plongeur encadré 40 m (PE-40) il faut savoir faire preuve des compétences suivantes :

  • Connaissance du processus de désaturation, conduite à tenir Foramen Ovale Perméable (FOP) et respect du protocole.
  • Maîtriser les procédures de désaturation en veillant aux modèles et en se référant aux ordinateurs de plongée, aux paliers et à la vitesse de remontée.
  • Savoir utiliser les boussoles et les ordinateurs de plongée; avant de plonger; en surface; au cours de la plongée et de retour en surface.
  • Capacité à utiliser des tables MN90 en plongée « simple » ou « unitaire » et en cas de remontée lente.
  • Manier le profondimètre • Ordinateur de plongée : gestion de la désaturation, alarme, affichage et lisibilité, gestion d’air, nitrox, facteurs pénalisants, piles, altitude, planification des plongées, entretien.
  • Pouvoir effectuer une deuxième plongée successive dans la même journée et dans le cas d’une plongée consécutive ou d’une remontée accidentelle ou anormale (remontée rapide, interruption de paliers) et prévention.
  • Plongée encadrée à 40 m, équipement, descente et stabilisation avec un moniteur.
  • Faire preuve de la gestion des réserves d’air et le risque de panne d’air et savoir quelle conduite tenir en cas d’imprévu.
  • Faire face aux risques d’essoufflement et aux spécificités des plongées dans la zone de 20 à 40 m.
  • Comprendre le fonctionnement des détendeurs, savoir les réparer (étanchéité, piston, membrane, DIN/étrier) et savoir faire des réglages personnalisés. 
  • choisir le bon type de gilet en fonction du volume et du modèle adapté pour une personne. 
  • Inspecter et entretenir les bouteilles de plongée et leur robinetterie.

Option : Capacité à devenir Plongeur Nitrox (PN) :

  • Pré-requis d’un Plongeur Nitrox (PN)
  • Où plonger au Nitrox ?
  • La notion de profondeur plancher 
  • Paramétrage d’un ordinateur et de tables Nitrox
  • Contrôle du pourcentage d’oxygène et risques d’hyperoxie.

Obtention du niveau 2 plongée

Au bout de votre cursus de formation de niveau 2, vous serez examiné pour valider ou non vos aptitudes au brevet certifiant.

Le test final de plongeur niveau 2 décerne une qualification de plongeur encadré à 40 m avec une certaine responsabilité ;

  • En scaphandre autonome en exploration dans la zone de 0 à 40 mètres au sein d’une palanquée encadrée par un plongeur guide de palanquée (niveau 4) minimum.
  • En scaphandre autonome en exploration sans guide de palanquée ou moniteur dans la zone de 0 à 20 mètres, au sein d’une palanquée de 2 ou 3 plongeurs de niveau au moins équivalent (si le plongeur est majeur et sur autorisation du directeur de plongée).

La formation et l’évaluation des compétences s’effectuent par un moniteur E2 minimum.

Il est délivré, au niveau d’un club associatif (ou d’une structure commerciale agréée FFESSM), par un moniteur E3 minimum (MF1), sous la responsabilité du président du club (ou du responsable de la SCA).

Si vous obtenez les points requis au cours des dix plongées minimum demandées en pleine mer, vous serez autorisé(e) à plonger entre 0 et 40 m (aptitudes PE-40) accompagné(e) par un guide de palanquée, en France et dans le monde entier.

Niveau 2 plongée et plus si affinités…

La plongée de niveau 2 peut être décomposé en deux aptitudes distinctes :

  • Le PA-20 (plongeur autonome dans la zone des 20 mètres) pour les plongeurs souhaitant plonger en autonomie jusqu’à 20 mètres ;
  • Le PE-40 (plongeur encadré dans la zone des 40 mètres) pour les plongeurs souhaitant accéder à la zone des 40 mètres avec encadrement.

Cependant, un plongeur niveau 1 peut donc décider de ne passer qu’une seule aptitude, puis, dans un second temps, passer la seconde. Une fois cette seconde compétence obtenue, le plongeur reçoit le brevet de plongeur niveau 2.

Si le niveau 2 de plongée vous captive toujours autant par ce sport, il est possible d’approfondir vos connaissances avec des modules complémentaires à la formation initiale.

En premier lieu, il est suggéré de suivre la formation et de se présenter comme candidat au brevet de plongeur niveau 3 qui est l’ultime étape avant de devenir encadrant (E1 de niveau 4).

Mais il est également possible de :

  • Suivre une formation permettant de recevoir la qualification de “plongeur nitrox confirmé” (sous réserve d’être déjà qualifié “plongeur nitrox”)
  • Ou de suivre une formation permettant de devenir initiateur.